Поиск
  • Институт

Shulipa Yuri: L’Ukraine à la croisée des chemins


Par Shulipa Yuri, directeur de l’Institut de politiques nationales. Shulipa Yuri, 40 ans, docteur en droit, est un avocat ukrainien russe, militant des droits de l'homme, publiciste, et une personnalité publique. Il réside à Kiev. Il nous a donné un interview.










Il n'y a jamais eu de fascisme en Ukraine. Celui-ci fut importé d’Allemagne hitlérienne lors de la deuxième Guerre mondiale, de la Russie stalinienne, ou à présent de la Russie de Poutine. L'Ukraine désire coopérer avec la France et les Français. Ces derniers n’ont aucune formalité à remplir et aucun visa à quémander pour venir en Ukraine. L’Ukraine et son peuple sont pacifiques. Il y a régulièrement des manifestations en Ukraine. Contrairement à la France, elles ne sont pas violentes. L’action de la police ukrainienne est basée sur le dialogue avec la population.


Elle maintient la paix civile. En Ukraine, le niveau de culture politique, tant du côté des manifestants que du pouvoir, est supérieur à celui de la France de Macron.Pourtant l’Ukraine est victime d’une guerre déclenchée unilatéralement par la Russie de Poutine en février 2014. 15.000 Ukrainiens ont déjà perdu la vie. Leur nombre ne cesse de croître. La Russie a annexé des territoires Ukrainien. Elle occupe la Crimée et une partie du Donbass. La Russie mène une guerre hybride, non seulement contre l’Ukraine, mais contre l’Europe. En résistant à l’agression russe, l’Ukraine défend l’Europe et le monde entier.La cinquième colonne de Poutine agit en Ukraine. Viktor Medvetchuk la dirige.


Poutine est le parrain de ce politique ukrainien. Grâce aux financements que lui assure Poutine, Medvetchuk prend possession de chaînes de télévision ukrainienne, de médias, il finance ses projets politiques. La Russie parraine Viktor Medvetchuk au Conseil de l’Europe, quoiqu’elle a réintégré celui-ci sans remplir aucune de ses obligations suite à l’annexion de la Crimée, illégale au regard du droit international.Poutine veut réintégrer l’Ukraine dans le giron de Moscou. Dans ce cas, l’Ukraine disparaîtra des cartes politiques pour des décennies.Mais Shulipa Yuri propose une autre variante. Résister à l’agression russe.


Développer l’économie ukrainienne en mettant en valeur le potentiel du pays. Alors que Macron et Merkel abandonnent l’Europe orientale à Poutine, Kiev doit être le point de ralliement de ces pays, leur permettre de résister au revanchard post-soviétique qui les menace, et opposer une parité stratégique à Moscou.


Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.


#propagande_russe, #Poutine #Russie #Shulipa_Yuri #Ukraine #guerre #événement #société #droit





  • YouTube Социальные Иконка
  • Круглая иконка Facebook
  • Круглая иконка Twitter
  • Instagram - черный круг
  • Vkontakte - черный круг
  • Odnoklassniki - черный круг
  • YouTube - Black Circle

© 2018-2020 «INFORMATION PUBLICATION «NATIONAL POLITICS»»,

«ІНФОРМАЦІЙНЕ ВИДАННЯ «НАЦІОНАЛЬНОЇ ПОЛІТИКИ»», «ИНФОРМАЦИОННОЕ ИЗДАНИЕ «НАЦИОНАЛЬНОЙ ПОЛИТИКИ»» ©

Свідоцтво про державну реєстрацію друкованого засобу масової інформації: Серія: КУ № 826-463Р, тел. +38(068)9598974, info@institutenp.com

© 2018-2020 «INSTITUTE OF NATIONAL POLITICS», «ІНСТИТУТ НАЦІОНАЛЬНОЇ ПОЛІТИКИ», «ИНСТИТУТ НАЦИОНАЛЬНОЙ ПОЛИТИКИ» ©

Україна, м. Київ, вул. Лютеранська, буд. 3-А, 01001, Ідентифікаційний код юридичної особи 41941956, тел. +38(068)9598974, info@institutenp.com